By Bernard Clavel

Show description

Read Online or Download Amarok PDF

Best paranormal books

After Obsession

Even if they have purely simply met, Aimee and Alan have a background jointly. they have been in each one other's goals. they are sure by means of anything they cannot particularly identify. anything that rattles the home windows, haunts the waters . . . and threatens to rip them aside ahead of they get an opportunity to determine what their connection capacity.

Enchanted No More

As one of many final surviving Mistweavers, half-blood Jenni is familiar with what it really is wish to be stuck among worlds: the faery and the human. however the time has come to decide on. The Lightfolk require her designated expertise for balancing the weather to fend off a deadly enemy—and rescue her lacking brother. just for Rothly will Jenni take care of those that destroyed her existence.

Revelation

The message of Revelation speaks to Christians for life, and traditionally has particularly inspired persecuted teams. this present day Christians in lots of components of the area also are at competition to the worldview of the time. Revelation provides energy to people who are oppressed, and John R. Yeatts' statement attends to issues of martyrdom, discomfort, carrier on the planet, wish, the triumph of Christ, and the function of the church in bearing witness to the victorious Christ.

Extra info for Amarok

Example text

Si t’es pris, on te foutra en prison. T’as plus à craindre la conscription. Raoul essaie de rire, mais le cœur n’y est pas. Ils sont là tous les deux, adossés à des troncs d’arbre, leur boîte de corned-beef et leur bouteille de bière terminées. Le silence au-dessus d’eux se peuple lentement. Le vent forcit. Bientôt les premières gouttes cliquettent dans les épines des résineux. — On va retourner aux canots, dit Raoul, c’est là-dessous qu’on sera le mieux. Demain, on avisera. Ils ramassent leur fourbi à tâtons, se chargent, et repartent derrière le chien à peine visible dans cette nuit sans reflets.

Stéphane ouvre la porte. Dans la cuisine, Catherine est debout, très droite, bras croisés, visage tendu. À deux pas, le fils Clarmont dont la face ronde et cramoisie luit sous la lampe. Au fond, appuyé à la barre de cuivre de la cuisinière : Alban Robillard. Tous les regards se portent aussitôt vers Raoul. Ces trois-là semblent vraiment attendre qu’il balaie d’un geste leur inquiétude. Catherine annonce : — J’ai réveillé Louise. Je l’ai envoyée chercher Justine. Elles vont pas tarder. — Pauvre Justine, se lamente Alban, elle aura eu son compte de misère… Sa femme l’interrompt durement : — Ça fait trois fois que tu le dis en cinq minutes.

Et puis, soudain, la voix nouée par l’angoisse, Timax demande : — Si le sergent est mort, est-ce qu’on va dire que je voulais le tuer ? — Y aura du monde pour te défendre. Y avait des témoins. Moi, je sais pas bien, la justice, c’est compliqué. Tu l’as tabassé. C’est vrai, mais c’est aussi un petit peu un accident. Le garçon réfléchit un moment, puis, lentement, il porte à son cou une main qui tremble un peu. — Tout de même, y peuvent pas me pendre ? Raoul lui passe le bras sur les épaules et le secoue un peu en le serrant contre lui.

Download PDF sample

Rated 4.40 of 5 – based on 28 votes